Audition à Monaco

Votre opticien William Brion, expert de l’audition à Monaco,
vous en dit plus sur sa spécialité et son activité dédiée à votre santé auditive.

Pourquoi avoir choisi de travailler à la fois l’optique et l’audition ?

Travailler dans l’optique représentait pour moi la continuité d’une affaire familiale créée en 1969 par mon grand-père et mon père. A la fin de mes études d’optique, il m’a paru évident de diversifier notre activité par la création d’un centre auditif, comme beaucoup de confrères.  Même si aujourd’hui, contrairement au passé, les aides auditives ne sont plus dans les lunettes (ce qui a sans doute rapproché les 2 activités),  la clientèle entre les deux activités est souvent la même. On aborde les problèmes de vue et d’audition de la même manière en travaillant étroitement avec des médecins spécialistes. On essaye toujours d’apporter une solution et un résultat optimal pour le patient.

Il m’a paru évident de diversifier notre activité par la création d’un centre auditif.

Optique Brion Monaco est également un centre auditif
Comment cela se passe-t-il lorsqu’une personne vient en magasin pour un équipement auditif ?

Plusieurs cas de figure se présentent, soit le patient vient pour s’informer sur les aides auditives,  soit il a déjà consulté un docteur spécialiste ou porte déjà un équipement.

Dans le premier cas, après avoir évoqué ses gènes et ses attentes, nous réalisons un dépistage auditif et expliquons les problèmes d’audition et les solutions que l’on peut apporter. On lui remet alors un petit livret d’informations et si sa déficience auditive le justifie, nous l’orientons vers un médecin spécialiste ORL, pour des tests complets.

Si le patient a déjà vu un médecin spécialiste ou s’il est déjà équipé, nous évoquons avec lui les différentes solutions que l’on peut lui apporter. Nous déterminons ensemble le type d’aide auditive le mieux adapté pour lui et établissons un devis. Nous réalisons ensuite un essai pendant une quinzaine de jours car la correction auditive à apporter doit être progressive pour plus de confort. Au terme de ces essais, si le patient est satisfait, il fera l’acquisition de l’équipement auditif.

LIRE LA SUITE